Deep web et dark web : un petit point pour les curieux…

Dark web et Deep web… pouvez-vous les distinguer ? Même si ces deux termes semblent interchangeables, ils désignent des notions différentes. Éclaircissements, et conseils, apprenez ici ce qu’il faut savoir pour naviguer dans le deep web ou explorer le dark web.

Le deep web

De quoi s’agit-il ? Le terme signifie en français « web profond ». C’est toute la portion du web qui n’est pas accessible  directement depuis des moteurs des recherche et où l’anonymat est de rigueur. En résumé, tous les sites auxquels vous pouvez accéder depuis une recherche Google ou Bing par exemple ne représentent environ que 10% du web. Le deep web occupe les 90% restants.

Pourquoi le deep web n’est pas accessible via les moteurs de recherche ? Parce qu’il représente tout simplement le contenu non indexé par ceux-ci. Pas forcément parce que ce contenu est illégal.

Et sachez que vous êtes déjà rendu sur le deep web ! Vous vous y rendez peut-être même régulièrement sans le savoir. En effet, si vous avez déjà consulté votre relevé de compte sur internet, ou fait une réservation de chambre d’hôtel, vous avez forcément parcouru des pages non référencées.

Le dark web

Également appelé darknet, il s’agit d’une partie du net à laquelle il n’est pas aussi facile d’accéder : vous devrez non seulement connaître l’Url des pages que vous voulez visiter, mais aussi utiliser des applications informatiques particulières (ex : navigateur dédié). Le darknet, échappe bien entendu à l’indexation des moteurs de recherche car tout ce qui s’y trouve se doit d’être anonyme. Le chargement des pages y est très lent étant donné que chaque connexion est indirecte, et passe par une multitude de nœuds (nodes).

Ainsi, le darknet n’est pas simple d’accès pour les personnes lambda. C’est d’ailleurs mieux ainsi : si des militants politiques dans des pays où les droits de l’homme ne sont pas respectés s’en servent pour communiquer, le darknet héberge une multitude de sites considérés comme des haut-lieu de pratiques illégales :

  • Sites de e-commerces illégaux : plateformes où il est possible de se procurer des armes, des drogues, des cartes de crédit volées, etc…
  • Sites de partage de contenus choquants et illégaux : sites proposant de la pornographie infantile, des contenus montrant des scènes de meurtres, de viol.
  • Sites d’organisations criminelles : plateformes d’organisations criminelles, terroristes, sites pour acheter les services de tueurs à gages, de hackeurs.

Comment bien choisir son drone ?

Vous avez pris la décision de vous acheter un drone afin de passer l’été, c’est un bon moment pour en acheter. Cependant dans la multitude des produits que l’on trouve sur le marché, vous n’avez aucune idée de comment faire votre choix. Voici quelques critères qui pourront vous guider lors de la prise de votre décision d’achat.

La taille

La dimension des drones varie dans le commerce d’une dizaine de centimètres à un demi-mètre pratiquement. Ce facteur est à prendre s’il faut que vous transportiez votre drone régulièrement par exemple. Il faut noter que les drones de nouvelle génération ont un châssis pliable ce qui leur permet d’occuper encore moins de place lors du transport. Parfait pour les nomades !

La disponibilité des pièces de rechange

Si vous avez l’intention de beaucoup utiliser votre drone, et c’est votre droit, il vous arrivera de temps en temps de le bricoler peu importe votre niveau de pilotage.

Un  vent violent, des branches d’arbres que vous n’avez pas vite aperçus, une trajectoire mal négociée, le moindre incident de pilotage peut entrainer des dégâts qui vont endommager votre appareil. Heureusement, il est plutôt facile de remplacer une pièce défectueuse sur la plupart des appareils du marché, si vous êtes un bricoleur habile mais pas tous ! Vérifiez si votre fournisseur dispose de pièces de rechanges pour le modèle que vous achetez, cela vous éviterait d’avoir à changer d’appareil trop rapidement.

Utilisation en milieu extérieur ou intérieur

Beaucoup de drones de loisir sont adaptés à un usage en milieu extérieur, mais la pluparts des mini-drones sont conçus pour un usage intérieur uniquement. Maintenant si vous habitez dans un lieu où le plafond est plutôt bas vous aurez du mal à bien profiter de votre appareil.

Les drones utilisables en milieu extérieur, ce n’est pas vraiment ce qui manque, il y en a de toutes les tailles, légères et résistantes aux rafales de vent. Mais, évitez de les faire voler dans des pièces encombrées d’objets à moins de maitriser parfaitement le pilotage.

Le prix

Aujourd’hui il  y a des drones pour toutes les bourses, de 40 à 5000 Euros pour les modèles les plus chers. Tout dépend de la technologie du drone, du matériau dans lequel il est conçu, s’il intègre ou non une caméra et la qualité de celle-ci, sa résistance aux intempéries, la capacité de porter des charges plus ou moins lourdes etc…

 

Top 4 des meilleurs navigateurs web alternatifs

Vous en avez marre de Chrome ou Firefox, vous voulez essayer quelque chose de différent sans sacrifier votre confort de navigation ? Voici 4 navigateurs alternatifs et peu connus qui peuvent parfaitement rivaliser avec les leaders du secteur.

Epic Privacy Browser

Excellent en termes de vitesse, Epic permet de naviguer anonymement, en bloquant les cookies et les trackers par défaut. Basé sur Chromium, il crypte les navigations, ce qui empêche l’affichage des pubs, fait passer les recherches sur les moteurs de recherche via un proxy. Par défaut, il fonctionne sur un mode de navigation « privé » (pas de stockage d’historique, et d’autres données). Il dispose également d’un moteur de recherche maison dénommé: Epic Search.

Maxthon Cloud

Il s’agit d’un navigateur assez spécial qui s’appuie sur le cloud pour aller vite et fonctionner sur toutes les plateformes. En plus, il se sert en tâche de fond de Chrome mais également d’Internet Explorer. Maxthon Cloud dispose d’une interface plutôt originale avec sa barre latérale qui sert à télécharger en un clic, ajouter des favoris ainsi que des abonnements.  C’est également un excellent outil anti-pub, il supprime les publicités automatiquement, et empêche l’ouverture des fenêtres pop-up.

Brave

Brave est conçu à partir du projet open source Chromium de la firme du Montain View et a la spécificité d’embarquer un bloqueur de pubs. L’idée d’intégrer cette fonction de base, part du constat que les publicités prennent au moins 50% du temps de chargement sur internet sans compter les dispositifs de tracking qui prennent 20% du temps de chargement total. Brave empêche l’installation des cookies de tracking, des scripts qui essayent d’injecter de la publicité, tout cela pour une navigation plus rapide.

Toutefois cette approche ne se limite pas au simple blocage. Plus tard, Brave compte bien remplacer les publicités diffusées sur le réseau par d’autres, sélectionnées par l’éditeur et jugées comme plus acceptables par ce dernier. Celles-ci devant préserver l’anonymat de l’internaute. Par ce dispositif, l’éditeur désire promouvoir un nouveau modèle économique.

Comodo Dragon

Édité par une entreprise de sécurité informatique, Comodo dragon est un navigateur web  orienté sécurisé. Bien qu’il soit basé sur le navigateur open-source Chromium, il dispose de paramètres de confidentialité qui vont bien plus loin que ceux de ce dernier. Dragon dispose ainsi d’une technologie d’authentification des domaines qui trie les certificats en fonction de leur fiabilité et qui bloque toutes formes de pistage au cours de la navigation.